EN AVANT

Le voyage est un retour vers l'essentiel

Derniers instants avec le Mékong

janvier29

Durant ces trois mois passés en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Laos, Cambodge) le Mékong a souvent été notre partenaire de voyage. Des milliers de personnes dépendent de ce fleuve directement ou indirectement et nous en avons été les témoins. Aujourd’hui ce sont les derniers instants que nous passons avec lui dans cette région du Vietnam appelée le Delta du Mékong. En effet, nous n’aurons plus l’occasion de le voir dans la suite du voyage.

DSCF4712

Le Delta du Mékong se situe à l’extrémité sud du Vietnam, entre Saigon, le Cambodge et la mer de Chine. S’étend ici une immense plaine, extrêmement fertile, traversée par les neuf bras («Neuf Dragons» en vietnamien) du Mékong. Sorti du Cambodge, celui-ci dépose alluvions et sédiments et jette ses flots boueux dans les eaux turquoises de la mer. Grenier à riz du Vietnam, le delta du Mékong regroupe 9 provinces reliées entre elles par des routes, des chemins et des canaux.

Vinh Long (136 km de Saigon) est située au centre des régions du delta, entre deux bras du Mékong. On peut y passer en se promenant en bateau à travers les petits canaux et les vergers qui mènent au marché flottant de Cai Be. Vinh Long, terre rendue riche par les alluvions, est le pays des mandarines et des oranges. L’intérêt principal de Vinh Long réside dans la superbe balade en bateau dans les arroyos (canaux creusés par les hommes).

A peine arrivés à notre hôtel on nous propose une excursion en bateau de 4 heures pour, effectivement, naviguer sur ces canaux et découvrir les îles du Mékong à proximité de Vinh Long. Au programme également le marché flottant de Cai Be, un jardin de bonzaïs, une usine de briques. Nous aurons droit à deux bateaux : un bateau à moteur pour la plus grande partie de l’excursion et une petite portion en bateau à rames traditionnel (comme celui sur lequel nous avons embarqué à Chau Doc)

Nous partons le lendemain à 6h00 du matin pour arriver le plus tôt possible au marché de Cai Be. Avant d’y arriver nous empruntons le réseau d’arroyos qui nous fait couper à travers les différentes îles du Mékong. Malgré l’heure matinale, la vie s’active déjà sur les îles ou sur les canaux.

DSCF4586

DSCF4589

Après une heure, une heure trente de navigation nous arrivons aux abords du marché fluvial de Cai Be. Tous les bateaux marchands s’agglutinent les uns à côté des autres et les clients, les habitants du delta du Mékong, peuvent venir faire leurs achats. Ces derniers viennent également en bateau. Pour savoir ce que vend chaque bateau des échantillons de marchandises sont suspendus à de longues perches en bois.

DSCF4673

DSCF4674

DSCF4649 DSCF4648

DSCF4656

Nous avions vu beaucoup de villages flottants depuis le Cambodge mais jamais encore de marché flottant. Les couleurs des fruits et légumes associées à la luminosité particulière du début de journée nous offrent un joli spectacle.
N’hésitez pas à aller voir les photos dans l’album Picasa associé.

Après le marché nous nous dirigeons vers le jardin des bonzaïs où nous passerons quelques instants avant de faire notre petit tour à bateau traditionnel et pour rendre le moment encore plus folklorique on nous prête deux chapeaux pointus. Nous avons surtout l’air de deux touristes tout droit sortis de chez disney mais ça nous fait bien rire !

DSCF4723 DSCF4721

DSCF4725

DSCF4732 DSCF4730

DSCF4738

Nous remontons sur le bateau à moteur pour nous diriger vers la dernière visite : une usine qui fabrique des briques. Je me demande bien ce que fait cette visite dans le programme de l’excursion mais bon, pourquoi pas …

Nous découvrons donc comment se fabrique une brique. C’est à partir d’une sorte de glaise que les briques sont formées et découpées automatiquement. Les ouvriers récupèrent ces briques molles qui sont ensuite stockées. Par la suite, elles seront chauffées dans des immenses fours pendant un mois pour les rendre dures et solides.

DSCF4761 DSCF4766

DSCF4765

DSCF4760

DSCF4754

DSCF4774

Les 4 heures de l’excursion sont passées rapidement et c’est aux alentours de 10h30 que nous sommes sur le retour. Pendant l’excursion la vietnamienne qui conduit le bateau nous a parlé à plusieurs reprises de la possibilité de venir dormir chez elle et sa famille. Elle propose en effet aux touristes des séjours chez l’habitant (homestay) sur une des îles du delta : An Binh.
Après une longue hésitation nous acceptons finalement. Ca sera l’occasion pour nous de voir vraiment comment se passe la vie pour ces petits villages disséminés sur les îles du Mékong. Quand nous accostons, nous allons chercher nos sacs à l’hôtel et nous repartons aussitôt vers An Binh.

Dès que nous arrivons dans la maison nous nous y sentons bien. En plus des deux parents et de leur fils, vit aussi là les grands-parents et les sœurs. L’endroit est calme et reposant, ce qui change de l’ambiance de la ville sur la rive. La famille est chaleureuse et nous sert une cuisine copieuse et délicieuse.

DSCF4830

DSCF4842

DSCF4838 DSCF4837

DSCF4836

Nous devions rester une nuit mais nous restons finalement deux nuits tellement nous nous sentons bien dans cette famille qui nous accueille les bras ouverts et nous met tellement à l’aise que nous nous sentons chez nous (sans les taches ménagères à faire !). Pendant ces deux jours nous nous reposons, nous nous laissons aller au rythme calme et simple des habitants du delta et ça nous fait du bien de faire cette parenthèse quand on sait que pas très loin c’est le tumulte des scooters et l’agitation de la ville, ce qui est peu dire au Vietnam !
Grâce aux vélos que l’on nous met à disposition nous parcourons les nombreux sentiers qui composent l’île. Certains sont en terres, d’autres sont parfois goudronnées et forment carrément des petites routes.

DSCF4823

DSCF4817

DSCF4819

Nous serions bien restés quelques jours supplémentaires encore sur cette petite île mais, comme je le disais dans le billet précédent, nous avons encore beaucoup d’étapes de prévues. Déjà, avec cette nuit supplémentaire, nous avons du en éliminer une.

Ce qui est sûr, c’est que cette petite halte nous redonne un peu d’oxygène pour replonger dans l’agitation vietnamienne. Et il nous en faut de l’oxygène puisque nous nous dirigeons maintenant vers Ho Chi Minh Ville (anciennement Saigon)  qui est juste la plus grande ville du Vietnam !


Billets similaires:

Billet publié dans la catégorie Vietnam |
5 commentaires sur

“Derniers instants avec le Mékong”

  1. Avatar Le 25 février 2011 à 10 h 54 min nathalie a écrit:

    Bonjour !

    j’ai lu que la maman d’Annabel est venue vous rejoindre à Hanoï.
    Que de discussions avez-vous pu avoir ensemble dès sa descente d’avion !!!
    Profitez bien de ce séjour ensemble.
    Avez-vous quelques semaines à partager?
    Jean-Claude qui est derrière moi vous enoie des bises aussi.
    à+


  2. Avatar Le 8 mars 2011 à 18 h 20 min stephanie GUILMOT a écrit:

    ça manque de nouveaux billets par ici ! :)


  3. Avatar Le 4 avril 2011 à 14 h 47 min Nathalie a écrit:

    Comme tu dit Stéphanie !!!! il nous faut d’autres billets pour assouvir nos besoins de voyages par procuration

    Bises


  4. Avatar Le 4 avril 2011 à 14 h 48 min Nathalie a écrit:

    Comme tu dis avec « is»  !!!!!


  5. Avatar Le 10 avril 2011 à 11 h 19 min nathalie a écrit:

    c’est vrai, Stéphanie est en congés, en Europe, elle nous fera part de ses photos et commentaires en direct, je pense et c’est une joie que de la revoir bientôt, mais vous qui êtes loin???? Nous sommes en attente de vos nouvelles de vos billets, de vos découvertes….
    Bises
    nath


L'email ne sera pas publié

Website example

Votre commentaire:

Dernières vidéos

Voir toutes les vidéos

Derniers albums Picasa

Vietnam - Dalat
Vietnam - Ho chi minh
Vietnam - Vinh Long
Vietnam - Chau Doc
Voir tous les albums