EN AVANT

Le voyage est un retour vers l'essentiel

Ecotourisme à Chi phat

janvier19

Ca faisait longtemps que nous n’avions pas fait de sport. En venant à Chi Phat nous voulons remédier à cela. Nous savons que le village s’organise autour de l’écotourisme et que de nombreuses activités sportives sont possibles.  Nous espérons partir en trek pendant 2 ou 3 jours.

DSCF4180

Comme dit dans le précédent billet, Chi Phat est située dans la forêt protégée des Cardamones (dans la province de Kompong Som). Chi Phat est un bel exemple qui démontre comment l’écotourisme peut sauver des zones naturelles.

En 2002, la Wildlife Alliance est intervenue pour sauver les Cardamones méridionales. Villageois et étrangers empiétaient alors sur les terres protégées, massacraient la forêt en toute illégalité et chassaient des animaux en danger pour alimenter la consommation locale et le marché noir. Des équipes de gardes forestiers ont été envoyées sur place, seule manière d’éviter la catastrophe écologique – et notamment la capture de singes, vendus 75 $US et exportés au Vietnam.
L’application de la loi, destinée à enrayer les “crimes contre la forêt et la faune”, a été mal perçue par les habitants, confrontés à une perte de revenus. Pourtant, à cause du braconnage intensif, les animaux commençaient à se faire plus rare. Il restait donc à faire comprendre aux villageois que ce type d’activité provoquerait, d’ici à quelques années, une aggravation de leur condition.
Pour la Wildlife Alliance, la nécessité de coopérer avec les habitants s’est donc imposée, pour sauver les forêts des Cardamones. Elle n’était envisageable qu’à condition de trouver une alternative aux revenus du braconnage et de abattage illégal des arbres. En effet, dans une région aussi reculée, la forêt constitue bel et bien la seule source de revenus. Il s’agit donc, grâce à l’écotourisme, de préserver cette ressource économique sans porter atteinte aux plantes et aux animaux.
Sous l’égide de la Wildlife Alliance, un projet communautaire a été mis en place, coordonné par un ancien garde forestier israélien. Un comité de villageois a été chargé d’évaluer les impacts positifs et négatifs du projet, notamment le renforcement des contacts avec la culture occidentale, de définir des buts et de piloter les initiatives. D’anciens bucherons et chasseurs ont été impliqués dans le projet.
Aujourd’hui le challenge a réussi. La famille qui nous héberge se dit satisfaite de ce nouveau mode de fonctionnement au village. La répartition des fonds récoltés est juste, les enfants de la famille sont ravis de pratiquer leur anglais et l’échange entre nos cultures ne pose aucun problème. Il suffit juste de s’adapter et de se respecter les uns et autres.

Après avoir pris connaissance de ce projet et ayant étudié les différentes possibilités de trek, nous choisissons le Veal Ta Prak trek. Accompagnés de deux guides, nous allons suivre un itinéraire de 3 jours qui nous amènera au Veal Ta Prak, nom donné à un champ d’orge situé en hauteur au milieu de la jungle. Marche et bateau ainsi que champs, rivières et jungle sont au programme. Il n’ y a en fait que deux jours de marche, le dernier étant consacré au retour par bateau.

La première journée est une étape de 25 kms. Le début de la journée est assez facile mais il fait très chaud et il y a peu d’ombre. Sur le sentier, la couleur de la terre est parfois orange. Nous longeons de nombreux bananiers.

DSCF4157

DSCF4163 DSCF4174

DSCF4177

Après 3 heures de marche nous arrivons à une cascade où il est prévu de déjeuner. Nous sommes en saison sèche et le débit est très faible. La cascade en elle-même n’est donc pas très impressionnante mais le lac qui est à ses pieds n’est pas asséché et la vue est  très jolie.

DSCF4183

Une fois rassasiés, nous repartons en direction du Veal Ta Prak. Le campement de ce soir est situé non loin du plateau où le champ d’orge a trouvé résidence. Nous devons monter vers ce plateau et traverser la jungle pour y arriver.

DSCF4201 DSCF4206

La colline n’est en fait pas très haute et même si nous progressons à travers jungle nous arrivons rapidement au sommet.
Nous sommes surpris en arrivant sur le plateau : le décor est radicalement différent. La jungle est d’abord remplacée par une sorte de steppe puis ensuite par les champs. C’est comme si la forêt s’était arrêtée aux portes du plateau. Nos guides en profitent pour faire une pause.

DSCF4210

DSCF4214

DSCF4222

Il nous faut marcher une petite heure de plus pour arriver au campement. Le campement est en fait une zone de la forêt qui a été nettoyée par l’agence qui organise le trek. Une grande hutte sur pilotis a également été construite. Les hamacs pour dormir sont fixés sous le toit de ce logement sommaire. Près de la hutte il y a un point d’eau où nous pouvons nous débarbouiller.
A peine arrivés, nos guides s’affairent à organiser le campement. Le feu ne tarde pas à crépiter et le repas commence à se préparer. Nous nous couchons rapidement après le repas et c’est avec les bruits de la jungle que nous nous endormons.

Pour cette deuxième journée nous devons rejoindre le campement de Domnak khos situé près de la rivière. Pour cela, nous devons redescendre la colline à travers jungle. Le campement de Domnak Khos est un nouveau campement et il parait qu’il est très agréable. Nous voulons y arriver rapidement pour profiter de l’après midi là bas. Nous partons vers 9 heures 30.

DSCF4235 DSCF4232

Nous marchons rapidement et nous avalons les 10 kms qui nous séparent de la rivière. Pendant le trajet nous avons quand même le temps d’observer des singes sauvages que nous dérangeons sûrement.

Avant midi nous arrivons au campement. Nous profitons de l’après-midi pour nous reposer et nous détendre. Nous avons encore de la chance et pendant une demi heure nous pouvons observer une colonie de singes qui occupent le arbres de l’autre côté de la rivière. J’emprunte un bateau accosté au bord de la rivière pour aller faire un tour avec Annabel.
A la tombée de la nuit, près du feu de camp nous sommes survolés par de nombreux oiseaux qui cherchent un endroit pour dormir.

DSCF4255 DSCF4254

DSCF4273

DSCF4283 DSCF4281

DSCF4294

Le lendemain, nous partons aux aurores pour revenir sur Chi Pat en bateau. Nous espérons ainsi voir beaucoup d’animaux et en particulier des singes mais nous ne verrons que quelques oiseaux. Néanmoins, la brume qui caresse la rivière à cette heure-ci crée une ambiance digne du film ‘Les gorilles dans la brume’. Vous pouvez sentir cette ambiance dans les vidéos associées à ce billet.

Lorsque nous rentrons au village (aux alentours de 9h du matin) nous sommes épuisés car même si les campements étaient bien équipés les nuits était fraîches et nous ont empêchées de bien dormir. Nous sommes contents de retrouver la famille chez qui nous logeons et nous nous recouchons pour dormir jusqu’à midi. Nous ne faisons pas grand chose l’après-midi si ce n’est siroter quelques noix de coco.

Nous voulions refaire un peu de sport et vivre un peu d’aventure en venant à Chi Phat et grâce à ces 3 jours passés dans cette belle région des Cardamones l’objectif a été atteint. Il nous faut nous reposer maintenant ! :)

Alors, quoi de mieux que de partir à la plage ?

Billets similaires:

Billet publié dans la catégorie Cambodge |
3 commentaires sur

“Ecotourisme à Chi phat”

  1. Avatar Le 12 février 2011 à 19 h 24 min Christelle a écrit:

    coucou annabelle je vois que l aventure continue et que vous en profitez bien j espere que tout va bien mais en voir les videos er les phtos tout se passe bien et que vous etes satisfait je vous embrasse à bientôt christelle


  2. Avatar Le 13 février 2011 à 11 h 05 min annabel a écrit:

    Merci pour tes petits messages , ça nous fait toujours super plaisir !
    J’espère que tout va bien pour toi ?
    Avec un peu d’avance, je te souhaite un très bon anniversaire !!
    Je te fais confiance pour bien arroser ça :)
    STP, bois un verre pour moi car ici, le vin c’est rare et pas forcément de très bonne qualité !!
    Gros bisous et à très bientôt


  3. Avatar Le 13 février 2011 à 11 h 08 min annabel a écrit:

    @Christelle:
    au fait, c’était pour toi le message ci-dessus :)


L'email ne sera pas publié

Website example

Votre commentaire:

Dernières vidéos

Voir toutes les vidéos

Derniers albums Picasa

Cambodge - Kep
Cambodge - Kampot
Cambodge - Chi phat
Cambodge - Koh Kong
Voir tous les albums

Commentaires récents