EN AVANT

Le voyage est un retour vers l'essentiel

Les aveugles nous surprennent à Battambang !

janvier8

DSCF3334

Depuis une semaine nous longeons la rive ouest du lac Tonlé Sap en remontant vers le nord-ouest du Cambodge. Après Kompang Chnang, notre étape flottante, et Pursat, notre étape sur rails, c’est à Battambang que nous posons nos sacs.

Partageant une longue frontière avec la Thaïlande et possédant une petite partie du rivage du lac Tonlé Sap, la province de Battambang produit, aux dires de ses habitants, le meilleur riz, les oranges les plus juteuses et les noix de coco les plus sucrées du pays. Comme souvent, la capitale de la province porte le même nom que la province elle même : Battambang (prononcez Bat Dambang). C’est donc dans cette deuxième ville du Cambodge par la taille que nous nous arrêtons.

Cette élégante cité fluviale s’étire le long du fleuve Stung Sangker. Son architecture coloniale très bien préservée, son ambiance détendue et l’hospitalité de ses habitants contribuent à en faire la quatrième destination touristique du pays (après Siem Reap, Phnom Penh et Sihanoukville).

DSCF3473

DSCF3466

DSCF3468 DSCF3469

Dès l’après-midi de notre arrivée nous organisons avec un chauffeur de tuk-tuk un tour de 4 heures pour allez voir les principaux centres d’intérêts dans les environs de Battambang. La courte négociation fixera la prix à 7,5 euros pour l’après midi complète.
Au programme : Phnom Sampeau (ensemble de temples édifiés au sommet d’un affleurement calcaire), une courte visite de la ville et du bamboo train (on avait aimé à Pursat et c’est encore possible à Battambang alors pourquoi se priver !)

DSCF3299

DSCF3479 DSCF3474

DSCF3436

Nous sommes un peu déçus de notre petit tour en bamboo train. Beaucoup plus touristique qu’à Pursat, les bamboo trains se suivent à la queue leu leu et le tour dure à peine 35 minutes. A Pursat nous n’avions pas croisé d’autres touristes, la balade avait duré presque deux heures et nous avions payé moins cher !
Malgré tout, nous en profitons quand même un peu.

DSCF3303

DSCF3305

Du haut de la colline, l’ensemble de temples de Phnom Sampeau offre une vue somptueuse sur les plaines environnantes. Nous passons au moins une heure à les visiter et à se balader en haut de la colline. Avec les lumières et les couleurs plus chaudes de fin de journée la visite est agréable.

DSCF3316

DSCF3317 DSCF3319

DSCF3356

DSCF3344 DSCF3350

Sans doute envoutée par les lieux, Annabel se surprend à méditer …

DSCF3364

DSCF3366

En redescendant de la colline, nous sommes agréablement surpris en voyant dans le ciel des millions de chauves-souris partant chercher à manger. C’est comme un clin d’œil au début de notre voyage il y a déjà deux mois quand nous observions ce phénomène pour la première fois dans les alentours du parc national de Khao Yai en Thaïlande. Tout comme là bas, elles sortent de leur grotte à un rythme continu en formant des vagues dans le ciel sombre.

Pour terminer cette belle après-midi le chauffeur de tuk-tuk nous dépose dans un petit restaurant où je dévore un demi poulet grillé. Nous apprenons pendant le repas que ce même restaurant propose des cours de cuisine et tout comme à Phnom Penh, le cours de cuisine est précédé par les courses au marché des produits frais nécessaires. Nous nous inscrivons pour le cours du lendemain matin 9 heures.

Notre deuxième journée à Battambang commence donc par de nouvelles leçons culinaires. Après avoir fait un tour au marché, nous retournons au restaurant pour apprendre à préparer trois plats locaux. Par rapport à Phnom Penh le cours est moins sérieux, l’ambiance plus familiale mais la qualité du cours est toujours au rendez-vous.

DSCF3380

DSCF3377 DSCF3378

DSCF3407

DSCF3405 DSCF3414

Mais ce qui marque le plus cette journée et notre séjour à Battambang est le massage que l’on nous fait durant l’après midi. Pour ceux qui suivent le blog vous savez que nous n’en sommes pas à notre premier massage mais celui-ci était vraiment exceptionnel. Annabel et moi en tremblions encore en sortant du salon, nous étions vannés. La technique était parfaite. Mais ce qui rend sans doute ce massage encore plus incroyable, c’est qu’il était fait par des aveugles !
C’est un peu particulier au départ, on se demande comment ça va se passer. Mais rapidement on se laisse emporter par leurs gestes précis et on se rend bien compte que leurs sens tactiles sont bien plus développés.
Nous n’avons pas de photo à vous montrer mais ça aurait été un comble de prendre en photo des aveugles !

C’est donc complètement relaxés que nous pouvons reprendre la route dès le lendemain, enfin pas vraiment la route puisque c’est en bateau que nous traversons le lac pour nous rendre sur l’autre rive et rejoindre Siemp Reap pour visiter les fameux temples d’Angkor…

Billets similaires:

Billet publié dans la catégorie Cambodge |
5 commentaires sur

“Les aveugles nous surprennent à Battambang !”

  1. Avatar Le 23 janvier 2011 à 18 h 58 min maman a écrit:

    Prenez des notes pour les recettes car je veux les mêmes lors de vos prochaines visites dans l’Agenais !!!
    bisous


  2. Avatar Le 30 janvier 2011 à 10 h 56 min Papa a écrit:

    Bonjour les aventuriers,
    Je ne suis pas sûr d’être au bon endroit pour vous écrire.
    J’ai marché un peu au hasard sur vos traces et j’ai pu ainsi changer de paysages grâce à de belles séries d’images. Très varié le contenu de cet album qui prend du poids. J’ai apprécié la qualité des reportages et j’ai bien aimé, notamment, le casque HiTech sur la tête d’Anabel sur fond de demeures « OldTech»  mais au sommet de l’écologie moderne ! Bien vu.
    Ici je progresse dans l’aménagement de la grande pièce avec pose de cimaises pour enfin accrocher facilement une sélection de mes photos préférées. Nathalie me rejoindra le 19 février et me demande de vous passer le bonjour. Bonne continuation dans la poursuite de votre longue aventure qui ne cesse de vous surprendre. Bises


  3. Avatar Le 1 février 2011 à 0 h 21 min mum a écrit:

    Que de progrès Annabel, après les massages !!! tu t’installes dans la posture de Vajrasana (enfin presque) pour entrer en méditation !!! trop fort, c’est un premier pas vers le yoga…

    Enfin ce qui fait plaisir, c’est que vous avez « lâché prise»  et vous pouvez rire de notre vie de malades. C’est vous qui êtes dans le vrai en ayant fait le choix de cette parenthèse.

    Vous êtes super et encore merci pour tout ce que vous nous offrez.
    bisous


  4. Avatar Le 8 février 2011 à 9 h 16 min annabel a écrit:

    @mum:
    tout doux… je suis pas encore prête au yoga ;)


  5. Avatar Le 8 février 2011 à 9 h 20 min annabel a écrit:

    @maman:
    on va s’entrainer un peu à Lyon avant et après, promis, c’est diner asiatique à Agen !!!
    Attention chaussettes dans les tong obligatoires lors du repas ;)

    Bisous


L'email ne sera pas publié

Website example

Votre commentaire:

Dernières vidéos

Voir toutes les vidéos

Derniers albums Picasa

Cambodge - Koh Kong
Cambodge - Siem Reap
Cambodge - Battambang
Cambodge - Pursat
Voir tous les albums